Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation le 29/12/2018 dans toutes les zones

  1. 1 point
    LE PROJET EST ENCORE EN TELECHARGEMENT DES INSTABILITES SONT TRES PROBABLES ! Première étape: Rendez vous sur ce lien https://gitlab.com/AtomMC/Atom/pipelines , cliquez sur le petit nuage à droite de la dernière build, puis sur "download build artifacts" Une fois le téléchargement fini, passez à la seconde étape Seconde étape: Créez le fichier où vous voulez que votre serveur soit, puis glisser le dossier "libraries" dans l'archive dans votre dossier. Ouvrez maintenant toujours dans l'archive le dossier "libs" puis prenez le .jar qui a server dans son nom et glissez le à la racine du dossier de votre serveur. Créer un fichier texte, ouvrez le et écrivez dedans (oubliez pas de remplacer par le nom de votre fichier .jar) java -Xmx1024M -jar REMPLACER_PAR_LE_NOM_DE_VOTRE_FICHIER.jar -o false PAUSE Vous pouvez augmenter le -Xmx à votre guise, en fonction des 'performances' de votre PC. Après enregistrez sous votrenom.bat ou votrenom.run selon votre préférence. Votre dossier doit désormais ressembler à ça: Troisième étape: Lancez votre fichier .bat ou .run, votre serveur va crash et c'est tout à fait normal. Un nouveau fichier aura apparu "eula.txt". Il faut que vous ouvrez ce fichier, que vous changiez false par true, ensuite n'oubliez pas d'enregistrer et normalement votre serveur est opérationnel au prochain démarrage ! N'hésitez pas à aller sur le discord du créateur qui est présent dans son github si vous avez des questions très poussées ou des bugs. https://discordapp.com/invite/Fm5qQDV
  2. 1 point
  3. 1 point
    Je suis et j'ai toujours été le meilleur et le plus fort skripteur de tous les temps. @noftaly, tu es encore très loin de mon niveau.
  4. 1 point
    Et pour ceux qui disent "mais tu ne l'as pas testé" c'est évidant juste en regardant la description : skirpt 2.1.2 ne fonctionne pas en 1.9 ??
  5. 1 point
    J'ai vu que y'avait régulièrement des gens qui cherchaient comment régénérer des zones et je suis tombé sur un tutoriel de LimeGlass, le développeur de Skellett. Du coup, je me suis dit que ça pourrait servir de proposer une traduction ici. Vous avez toujours voulu sauvegarder et reposer des blocs en quantités incroyables ? Ne cherchez pas plus, les Regenerators sont là pour remplacer vos lentes méthodes de sauvegarde ! Nécessite Skellett 1.7.3+ Les Regenerators sont sauvegardés par des variables text/string, qui stockent une ID. Listes des syntaxes : [skellett] regenerator with id %string% (1¦does|2¦does(n't| not)) exist (create|make) [a] [new] [skellett] regenerator with ID %string% (from|within) [location[s]] %location% (to|and) %location%(delete|remove) [the] [skellett] regenerator with ID %string% [re[ ]build %-boolean%] pos[ition][ ]1 of [skellett] regenerator [[with] id] %string% pos[ition][ ]2 of [skellett] regenerator [[with] id] %string% #This will allow you to update the locations if you change the pos locs re[ ]configure [the] [skellett] regenerator with ID %string% re(generate|[ ]build) [the] [skellett] regenerator with ID %string% [(the|all)] [of] [the] [skellett] regenerator[s] [ids] Pour commencer, créons un Regenerator : if regenerator with id "Exemple" does not exist: create a regenerator with ID "Exemple" from {_pos1} to {_pos2} Ce code vérifie qu'il n'y a pas un autre Regenerator avec la même ID, puis sauvegarde les blocs entre les positions {_pos1} et {_pos2}. (C'est le même système qu'avec WorldEdit) C'était facile, hein ? Maintenant, comment reposer les blocs ? Imaginons un mini-jeu où la TNT et ce genre de trucs sont autorisés. La carte est ravagée ! On veut donc remettre tous les blocs comme ils étaient pour pouvoir démarrer une nouvelle partie. Voici comment on régénère les blocs : regenerate regenerator with ID "Exemple" Boom fini ! Simple et rapide. Maintenant, il faut savoir que Skellett ne sauvegarde pas les Regenerators au redémarrage du serveur (J'ajouterai peut-être ça plus tard). Vous pouvez toujours reposer les blocs à l'extinction du serveur : on skript unload: loop all regenerator ids: regenerate regenerator with ID "%loop-value%" Puis si on veut à nouveau pouvoir régénérer le terrain quand le serveur se rallume, on peut utiliser la même méthode qu'au début, puisque notre modèle est toujours là pour refaire les Regenerators. Tout ce dont vous avez besoin est d'avoir sauvegardé les deux positions. :D Voilà c'est tout. Une régénération de terrain simple et rapide ! :D Mais attendez ! Il y a autre chose ! Les Méthodes Asynchrones ! (Asynchronous Methods) Vous pouvez utiliser FAWE pour que Skellett utilise les méthodes asynchrones. En gros, asynchrone signifie que pendant que Skellett régénère tous ces blocs, il ne va pas faire ramer le serveur [since it will be placing all the blocks in a different thread on your system -partie que je n'ai pas comprise-]. Le paramètre Async, dans le fichier config.yml, lui-même dans le dossier de configuration de Skellett doit être sur true pour utiliser cette fonctionnalité. J'espère que ça vous a aidé à remplacer vos vieilles méthodes de sauvegarde dans des variables ! :D Joyeux skriptage !
×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.